Communiqués

Apprentissage en milieu de travail en formation professionnelle – Nouveau programme de soudage-montage à la Commission scolaire des Sommets

Windsor, le 19 mars 2018. – Dans le but d’assurer une meilleure adéquation entre la formation et les besoins du marché du travail, le gouvernement du Québec accorde un investissement pouvant atteindre 56 000 $ à la Commission scolaire des Sommets pour la réalisation de son programme Soudage-montage, visant l’apprentissage accru en milieu de travail en formation professionnelle.

 

Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale‑Nationale, M. Sébastien Proulx, et la députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Mme Karine Vallières, en ont fait l’annonce aujourd’hui, lors de leur passage au Centre d’excellence en formation industrielle (Windsor), où sera donné le programme.

 

Le projet permet aux élèves de réaliser une grande partie de leurs apprentissages en milieu de travail, qui devient alors un lieu de formation privilégié, dans un environnement de production. Les élèves du programme Soudage-montage pourront ainsi bénéficier d’une expérience pratique représentant 50 % et plus de la durée de leur formation grâce au partenariat établi avec les entreprises de la région.

 

Citations :

 

« On a chez nous des entreprises et des gens extraordinaires. Quelle bonne nouvelle que la réalisation de ce projet de formation en milieu de travail. En tant que députée de terrain, il était important pour moi que l’on soutienne cette pratique gagnante qui permet d’apporter toute la force de notre main-d’œuvre compétente et qualifiée au service de nos entreprises en plein développement»

 

 Karine Vallières, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse

 

« Nous travaillons sans cesse à mettre en place les meilleures conditions d’apprentissage pour les jeunes. Par l’apprentissage en milieu de travail, c’est exactement ce que nous faisons, car cela leur permet d’acquérir une expérience concrète adaptée aux besoins des entreprises. Je me réjouis à la fois pour les élèves qui auront la chance de vivre cette formation, et pour les employeurs qui pourront compter sur une main‑d’œuvre de grande qualité. »

 

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

 


 

Faits saillants :

 

Ce projet d’apprentissage accru en milieu de travail fait partie des 14 sélectionnés en 2017-2018 par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

 

Le soutien financier est accordé dans le cadre du Budget du Québec 2015-2016, qui prévoit un montant total de 7,8 millions de dollars pour adapter des programmes de formation professionnelle et technique et y inclure un volet de formation en emploi.

 

Enfin, le Budget du Québec 2017-2018 prévoit un soutien de 36,5 millions de dollars sur cinq ans pour donner un meilleur accès à la formation professionnelle et technique à temps partiel.

 

-30 –

 

 

Sources : Jacynthe Bourget

Attachée politique

de la députée de Richmond

819 437-8303

Marie B. Deschamps

Attachée de presse

du ministre de l’Éducation,
du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

418 644-0664

 

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire