Communiqués

Fonds d’appui au rayonnement des régions – Près de 21,5 M$ sur 5 ans pour soutenir le développement de l’EStrie

Sherbrooke, le 18 septembre 2017 – Grâce au nouveau Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), la région de l’Estrie se voit attribuer une enveloppe de près de 21,4 M $ sur cinq ans pour soutenir son développement régional.

Aujourd’hui, accompagné de plusieurs partenaires du monde municipal estrien, dont les représentants de la Table des MRC de l’Estrie, le député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. Luc Fortin, a annoncé que la région estrienne bénéficiera d’une somme de 2 070 072 $ pour l’année financière 2017-2018. Cette somme sera progressivement bonifiée pour atteindre presque 7 M $ (6 900 239 $) en 2021-2022.

Créé dans la foulée du projet de loi 122 visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs, loi adoptée le 15 juin 2017, le FARR favorisera la mobilisation et la concertation régionales en vue d’appuyer la réalisation de projets ayant des retombées à l’échelle de toute une région ou, du moins, dans plus d’une municipalité régionale de comté (MRC). Choisis et priorisés en région, ces projets sauront répondre aux particularités régionales et contribuer à l’occupation et à la vitalité des territoires.

Citations :
« L’approche que nous avons préconisée au gouvernement en regard du monde municipal a été de mettre fin au paternalisme qui a toujours régné dans les relations entre Québec et les municipalités. À partir de maintenant, nous traitons les élus municipaux comme de véritables partenaires en regard du développement économique régional et, également, en regard de la stratégie pour l’occupation et la vitalité du territoire. Le FARR en constitue un exemple probant. »
Luc Fortin, député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie.

« Le FARR constitue un levier financier pour travailler en synergie entre les MRC et aussi avec le gouvernement du Québec pour aborder les priorités définies en région. La Table des MRC investira ces sommes dans des projets porteurs qui auront un réel impact sur l’Estrie. Les initiatives qui seront soutenues vont accroître le positionnement stratégique et la vitalité de notre région, ce qui fera en sorte que nos milieux de vie soient plus attractifs et prospères pour nos citoyens et nos entreprises.»
Hugues Grimard, préfet de la Municipalité régionale de comté des Sources et président de la Table des MRC de l’Estrie.

Priorités régionales
1. Soutenir des stratégies pour répondre aux besoins de main-d’oeuvre qualifiée des entreprises ;
2. Soutenir les entreprises estriennes dans leurs efforts pour maintenir et améliorer leur valeur ajoutée et leur prospérité ;
3. Mettre en place les conditions gagnantes pour favoriser l’attraction d’entreprises ;
4. Soutenir la mise en valeur et la transformation des ressources, à partir des forces endogènes propres à l’Estrie ;
5. Maintenir et développer des initiatives régionales et concertées en matière de développement culturel, touristique, sportif et de loisir et faciliter l’offre d’activités ;
6. Attirer et intégrer de nouveaux citoyens dans la région de l’Estrie ;
7. Augmenter l’accessibilité aux milieux naturels pour la pratique d’activités récréatives par les citoyens et les visiteurs.

Faits saillants :

  • Le FARR vise toutes les régions du Québec, à l’exception des régions de la Capitale-Nationale et de Montréal pour lesquelles d’autres fonds sont prévus ;
  • Il sera administré par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) ;
  • Dans chacune des régions administratives, les MRC et le ministre responsable de la région, avec le soutien de la conférence administrative régionale, ont été appelés à convenir d’une démarche de réflexion et de concertation.

-30-

Source :
Anne Simard
Attachée politique aux communications
Bureau du député de Sherbrooke et ministre responsable
de la région de l’Estrie
819 434-3025

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire