Communiqués

Investissement de plus de 2 M$ – La députée Karine Vallières inaugure le nouveau système de traitement des eaux usées

Kingsbury, le 17 septembre 2017. — La députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Mme Karine Vallières,  profite de  l’inauguration des nouvelles installations d’assainissement des eaux usées de Kingsbury pour souligner que la Municipalité a bénéficié d’une aide gouvernementale de près de 1,8 million de dollars pour la mise en place des deux postes de pompage et de la station d’épuration.

De ce montant, 1 593 750 $ proviennent du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités et 182 324 $ sont issus du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et de la contribution du Québec. La Municipalité a complété le financement, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 2 millions de dollars.

« Voici un autre dossier où j’ai pu être utile en tant que députée pour le faire cheminer, établir des ponts et trouver des solutions. Je me réjouis du soutien financier accordé par le gouvernement pour la réalisation de ce projet important pour la population. Kingsbury qui compte 150 résidents, abrite un magnifique marais sur la Rivière aux Saumons et constitue un tronçon des Sentiers de l’Estrie. Ce projet a des effets bénéfiques sur l’environnement,  mais aussi sur le développement socioéconomique. »

La députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Mme Karine Vallières

« Je me réjouis de l’appui du gouvernement du Québec à la réalisation de ce projet qui permet non seulement à la Municipalité de Kingsbury de mettre aux normes ses installations sanitaires, mais aussi de sensibiliser tous les citoyens à être individuellement et collectivement responsables de leur empreinte écologique. Certains diront que ce n’est qu’une goutte d’eau dans la Saint-François ou dans le fleuve, moi je dis fièrement que c’est une goutte d’eau propre. »

Le maire de Kingsbury, M. Pierre-Luc Gagnon

Rappelons que le Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) permet aux municipalités du Québec de réaliser des travaux de construction, de réfection ou de réhabilitation d’infrastructures d’eau potable et d’eaux usées.  Quant au Plan québécois des infrastructures 2017-2027, il prévoit des investissements de 7 milliards de dollars dans le secteur des infrastructures municipales sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). En ajoutant les contributions du gouvernement du Canada et des municipalités, ce sont 15 milliards de dollars qui seront investis dans les infrastructures municipales au Québec au cours des dix prochaines années.

Le Fonds de la taxe sur l’essence (FTE) fédéral fournit plus de 2 milliards de dollars par année aux municipalités canadiennes, ce qui représente pour elles une source de financement à long terme, prévisible et indexée. Chaque année, le financement est versé en deux temps, soit en juillet et en novembre. Dans le cadre de l’entente administrative relative au FTE, la contribution du gouvernement du Canada représente 70,8 % des coûts admissibles, alors que celle du gouvernement du Québec s’élève à 29,2 %.

 

– 30 –

Source :

 

Jacynthe Bourget, attachée politique

Bureau de circonscription de la

députée de Richmond et adjointe parlementaire

du premier ministre (volet jeunesse)

819 437-8303

Information : Pierre-Luc Lévesque, relationniste de presse

Direction des communications du

ministère des Affaires municipales

et de l’Occupation du territoire et du

ministère de la Sécurité publique

418 691-2015, poste 3746

 

 

 

 

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire